CENTENAIRE DE CITROËN: LA 5 HP DEMOCRATISE L’AUTOMOBILE DANS LES ANNEES 1920

download-pdf
download-image
download-all
ven, 03/05/2019 - 09:45

Pour son centenaire, Citroën revient sur 100 ans de voitures hors du commun et met en lumière les modèles iconiques de la marque. L’histoire commence en 1919 avec le lancement de la première Citroën, la 10 HP Type A. Dans les années 1920, elle est suivie par la Citroën 5 HP, affectueusement surnommée « Petite Citron » car elle est proposée dans une teinte de carrosserie jaune clair. En commercialisant une voiture économique et facile d’entretien, André Citroën fait un pas décisif vers la démocratisation de l’automobile.



La Citroën 5 HP, ou Citroën Type C, est présentée en 1922 au Salon de Paris. Le modèle construit par Edmond Moyet connait un grand succès auprès des femmes et des jeunes pour son caractère économe, sa simplicité d’utilisation et d’entretien. La Citroën 5 HP répond aussi aux besoins des professionnels. Elle a tout d’une voiture populaire.

Le moteur Otto quatre cylindres de 856 cm3 à 2.100 tr/min développe une puissance de 11ch., pour une consommation moyenne de seulement 5 l/100 km. La vitesse maximale est de 60 km/h. Pointue à l’arrière, la  Citroën 5 HP propose dans sa version la plus célèbre une troisième place arrière unique et centrée, qui justifie son nom de « Trèfle ». « Grâce à la disposition de ses sièges, ce nouveau modèle offre trois places très confortables, même pour des personnes de corpulence au-dessus de la moyenne », précise sa brochure de présentation. Déjà cette recherche du confort. 

Lors de son lancement, la Citroën 5 HP n’est disponible qu’en jaune clair, ce qui lui vaut le surnom de  « Petite Citron ». La teinte de carrosserie attrayante et la simplicité d’utilisation de la Citroën 5 HP contribuent à accroitre la popularité de la marque. 80.759 unités sont fabriquées de 1922 à 1926.

Aux côtés de la Citroën 5 HP, la B2 est commercialisée en 1921. Elle hérite de l’équipement de série de sa devancière, la  Type A. Avec son moteur plus puissant et sa boîte manuelle à trois rapports, la B2 rencontre dès juin 1921 un grand succès

En 1922-1923, la marque lance son autochenille Citroën B2 à l’assaut du Sahara, une expédition qui la rend célèbre. Le châssis et les composants mécaniques de la Citroën B2 serviront aussi de base aux versions de livraison « Boulangère » (à capote fixe) et « Normande » (décapotable). En 1924, la B10 succède à la B2 et avec elle Citroën industrialise la première carrosserie « tout acier ». La B14, dernier modèle de la série, est remplacée en octobre 1928 par la Citroën C4.

 

La Citroën 5 HP en bref:

Première présentation: en 1922 au Salon de paris
Designer et constructeur: Edmont Moyet
Durée de production: 1922-1926
Exemplaires fabriqués: 80.759
Variantes: 2 places, 3 places
Moteur: Moteur Otto quatre cylindres, 856 cm3, 11 ch., 60 km/h
Dimensions (mm): Longueur 3.200/largeur 1.400/hauteur 1.550,
Empattement (mm): 3.230-3.350
Poids à vide: 555 kilogrammes
Signes particuliers: Démarreur électrique, suspension à effet d’auto-amortissement

 

Les dates-clefs de l’histoire de Citroën à l’époque de la 5 HP

1921
Pour mieux approvisionner les clients, Citroën met en place des centres de pièces détachées.
Citroën fait de la publicité à l’étranger. En 1921, la marque exporte déjà 3.000 véhicules.

1922
Citroën met en place pour ses clients la première société européenne de crédit à la consommation, la SOVAC, afin de leur faciliter l’achat de ses voitures à crédit à taux réduit.
Citroën offre aux villes de France 150.000 panneaux de signalisation routière, sur lesquels figure l’emblème de la marque.
À l’occasion de l’ouverture du septième Salon de l’automobile de Paris, Citroën laisse écrire le nom de la marque dans le ciel parisien grâce à un panache de fumée sur cinq kilomètres.

1923
André Citroën se rend aux Etats-Unis pour rencontrer Henry Ford, dont il partage les vues. Il rentre en France avec des machines et une organisation scientifique du travail.
La première „caravane Citroën“ sillonne la France pour faire la promotion des modèles de la marque.

1924
André Citroën est convaincu du succès de l’automobile. Il pose les jalons d’une expansion internationale en créant des succursales à Cologne, Bruxelles, Amsterdam, Milan, Genève et Copenhague. En 1924, Citroën exporte 17.000 véhicules.
Création de la Societé Anonyme Automobiles Citroën.

1925
Citroën met en œuvre le premier réseau commercial et technique. À sa création en 1919, le réseau compte 200 magasins. En 1925, ils seront près de 5.000.
Citroën lance la Croisière Noire. Huit Citroën B2 autochenilles parcourent tout le continent africain du nord au sud depuis  Colomb-Béchar jusqu’à Capetown.
De 1925 à 1934, le nom de Citroën ornera la Tour Eiffel de ses sept lettres lumineuses (250.000 ampoules et 600 kilomètres de câbles électriques).

1926
Pour augmenter la cadence de production, André Citroën crée des sites de production spécialisés.

 

Contact Presse
Fanny CABANES - Tél. : +41 44 746 23 07 - fanny.cabanes@mpsa.com

 

La Marque Citroën
Au cœur du marché automobile, Citroën  s’affirme depuis 1919 comme une marque populaire au sens noble, faisant des gens et de leurs modes de vie sa première source d’inspiration. Un esprit souligné par sa signature ‘Inspired by You’ et incarné par une gamme alliant design unique et confort de référence. Au sein des généralistes, Citroën se distingue aussi par l’expérience singulière offerte à ses clients (Citroën Advisor, ‘La Maison Citroën’, etc.). En 2018, la Marque a vendu 1,05 million de véhicules dans plus de 80 pays.
Site media Citroën : https://ch-media.citroen.com/

Scroll