CENTENAIRE DE CITROËN: LES GRANDS MOMENTS DE L’HISTOIRE DE LA MARQUE

download-pdf
download-image
download-all
mar, 21/05/2019 - 08:00

Pour son centenaire, Citroën met en lumière les grands moments de l’histoire de la marque, de sa création en 1919 par André Citroën aux concepts de la mobilité du futur, en passant par ses voitures de légende. Audacieux, ingénieux,visionnaire, ces trois adjectifs caractérisent autant André Citroën que son œuvre. Aujourd’hui encore, la marque aux chevrons est reconnue pour ses innovations technologiques, comme la suspension Advanced Comfort des nouveaux modèles de la gamme, et ses campagnes publicitaires avantgardistes, quand André Citroën fit inscrire son nom en lettres lumineuses sur la tour Eiffel. L’esprit originel insuflé par le fondateur est inscrit dans les gènes de la marque. Il est le fondement de la longévité de Citroën et de son succès international.



Au début du 20ième siècle, le pionnier automobile André Citroën a une vision : Il veut contruire une voiture pratique et accessible à tous les Français. Il acquiert jeune les compétences techniques nécessaires, quand il apprend le principe de la transmission de puissance par engrenages à chevrons dans l’entreprise de son oncle. En 1900, André Citroën achète le brevet d’un système révolutionaire d’engrenages à chevrons. En 1912, il crée sa première société de métallurgie. Parmi ses clients, des constructeurs automobiles. En 1919, il lance les automobiles Citroën. Sa première Citroën est aussi la première voiture produite en grande série en Europe. André Citroën conserve l’emblème du double chevron. Son premier logo est un double chevron bleu cerclé de jaune. Si le logo a connu des évolutions au fil du temps, le symbole du double chevron demeure depuis 100 ans. Il fait le lien entre le passé et l’avenir.

L’origine du nom Citroën mérite une petite anecdote : L’arrière-grand-père d’André Citroën, dénommé Roelof, est marchand d’agrumes en Hollande. Quand il est obligé de choisir un nom pour respecter le code Napoléon, il opte pour le surnom que lui donnent ses clients : « Limoenman », l’homme citron (limoen signifie citron en néerlandais). Ses descendants francisent son nom, qui devient Citroën. Quand André Citroën est scolarisé au lycée Condorcet à Paris, il rajoute le tréma sur le « e » pour renforcer la consonnance française.

André Citroën naît à Paris le 5 février 1878. Ses parents sont Lévie Citroën, diamantaire néerlandais, émigré à Paris, et Masza Kleinman, originaire de Pologne. Après une scolarité brillante au lycée Condorcet, il intègre l’École Polytechnique. Ensuite il fait sa dernière année de service militaire avec le grade de sous-lieutenant. En 1905, il fonde la société Engrenages Citroën avec des amis. En 1912, il rend visite à Henry Ford aux Etats-Unis et s’inspire de ses méthodes de production automobile en grande série. Il les appliquera quelques années plus tard, en 1919, avec son premier véhicule automobile, la Citroën Type A-10 HP.

André Citroën est à l’origine de nombreuses innovations techniques dans le secteur automobile, comme les sièges avant réglables et le feu stop, des technologies qui font depuis longtemps partie de l’équipement de série d’un véhicule. L’industriel lance avec la Citroën B12 la première voiture européenne de série « Tout Acier ». La Citroën B14 est aussi dotée de servofreins. Ce système, qui permet de multiplier l’effet du freinage en agissant sur les quatre roues, est réservé jusqu’ici aux voitures haut de gamme.

André Citroën ne fait pas seulement parler de lui par ses innovations techniques et ses méthodes de production en grande série. Il est un pionnier dans le domaine commercial : il met en œuvre un vaste réseau commercial et crée la première société européenne de crédit à la consommation. Et il a une conception avant-gardiste de la communication : il offre aux villes de France des panneaux de signalisation routière sur lesquels figure l’emblème de la marque. Il lance la caravane Citroën, une animation itinérante pour promouvoir ses modèles. Il simule aussi des tests de collision bien avant que ce terme intègre le vocabulaire automobile.

André Citroën comprend tôt l’importance de la publicité et de la fidélisation à la marque. Ses coups publicitaires lui permettent d’accroitre la notoriété de Citroën. Il organise des expéditions comme la Croisière Noire, la première traversée automobile du continent africain au volant de Citroën B2 autochenilles, et apporte la preuve de la performance des voitures de la marque.

Le 4 juillet 1925, André Citroën enthousiasme le tout Paris. Pour l’ouverture de l’exposition internationale des Arts Décoratifs, il fait inscrire son nom sur la tour Eiffel en lettres lumineuses. La publicité grandiose réalisée par le fabricant italien d’enseignes lumineuses Fernand Jacopozzi est constituée de plus de 250.000 ampoules de six couleurs différentes. La hauteur des lettres du mot Citroën atteint jusqu’à 35 mètres. Des acrobates et artistes de cirque sont engagés pour l’installation. La publicité visible à 40 kilomètres sera renouvelée jusqu’en 1934.

André Citroën décède le 3 juillet 1935 à Paris. Le goût d’une communication novatrice se prolongera bien après le décès du fondateur. Les publicités légendaires des années 1980 sont encore dans les esprits: « les chevrons sauvages » pour la Citroën BX, la Citroën Visa sur le porte-avion Clémenceau et la Citroën AX sur la Muraille de Chine. En 2019, Citroën célèbre son centenaire avec une nouvelle version de sa campagne de marque. On y retrouve des modèles légendaires et des personnalités indissociables de l’histoire de la marque.

 

100 ANS DE MODELES AUDACIEUX ET CREATIFS

L’année du centenaire de Citroën est aussi celle du lancement de nouveaux modèles : le nouveau SUV Citroën C5 Aircross et le champion des ventes Citroën Berlingo incarnent parfaitement les valeurs traditionnelles de la marque : audace et créativité.

L’histoire de Citroën débute en 1919. Son fondateur, André Citroën, est le pionnier en Europe de la voiture populaire. Il veut concevoir des voitures accessibles à tous. Pour cela, il produit le premier véhicule en grande série en Europe et crée la première société européenne de crédit à la consommation. Déjà à cette époque, la marque se définit par les notions de confort, design, plaisir de conduite et sécurité à des prix abordables.

 

LES DEBUTS: TYPE A 10 HP ET SES SUCCESSEURS

Toute première voiture commercialisée par Citroën à partir de 1919, la Type A 10 HP restera à tout jamais la première voiture française de l’histoire de l’automobile produite en grande série. Pour sa première voiture, André Citroën, créateur d’entreprise et visionnaire, sait ce qu’il veut : une automobile à un prix modeste et aux coûts d’entretien faibles. Ce principe directeur guide les plans de la 10 HP Type A jusqu’à sa présentation le 4 juin 1919 sur les Champs-Elysées. André Citroën s’inspire de la conception et du mode de fabrication du modèle T d’Henry Ford pour produire une automobile robuste et économique en grande série. Le prix de lancement de la 10 HP Type A, 7 950 francs, est exceptionnellement bas pour l’époque.

Trois ans après la Type A 10 HP, Citroën dévoile la 5 HP Type C, deuxième voiture de la Marque, à l’occasion du Salon de Paris d’octobre 1922. Avec sa couleur jaune, à peine lancée, elle est surnommée la « Petite Citron », preuve de l’engouement populaire qui l’entoure. La voiture populaire, accessible à tous, séduit une clientèle féminine et plus jeune par son caractère économique, sa facilité d’entretien et sa simplicité d’utilisation. En commercialisant la 5 HP Type C, Citroën fait un pas décisif vers la démocratisation de l’automobile.

La première Traction voit le jour le 18 avril 1934. La Traction Avant 7A sera la dernière voiture lancée par André Citroën avant sa disparition. Sa transmission sur les roues avant lui vaudra le nom mythique de Traction Avant. Avec son confort inédit et sa bonne tenue de route, elle inaugure un nouveau plaisir de conduite. La « berline des gangsters » est le premier véhicule de légende de la marque et l’ancêtre de l’automobile moderne. L’ingénieur André Lefebvre et le designer Flaminio Bertoni ont conçu une voiture plus basse, plus aérodynamique que tous les autres modèles de l’époque. Première voiture à châssis monocoque produit en grande série, elle est équipée d’un moteur flottant qui limite les vibrations

 

APRES-GUERRE: DES MODELES PRATIQUES

Au sortir de la Seconde guerre mondiale, la France doit se reconstruire. Le Type H, présenté au Salon de Paris de 1947, constitue l’allié indispensable de tous les professionnels. Le volume de chargement du successeur du Citroën TUB et de la Citroën Type 32 ne s’encombre ni du pont arrière, ni de l’arbre de transmission. Il offre ainsi un plancher plat idéal pour tous les usages. Il est tour à tour fourgon magasin, ambulance ou véhicule de police. La production du champion des ventes, qui atteint les 490.165 exemplaires, cessera en 1981.

L’idée de la 2 CV avait germé au milieu des années 30, avant le décès d’André Citroën. En 1936, le nouveau directeur Pierre Boulanger fait travailler le bureau d’études emmené par l’ingénieur André Lefebvre sur une voiture accessible aux classes populaires, une Toute Petite Voiture (projet TPV). Le message de Pierre Boulanger à André Lefebvre est légendaire: « transporter quatre personnes et cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximale de 60 km/h, pour une consommation de 3 litres d’essence aux 100 kilomètres… Ce véhicule doit pouvoir passer dans les plus mauvais chemins… Son confort doit être irréprochable et les paniers d’œufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts… ». Prête pour le Salon automobile d’octobre 1939, Le début de la guerre empêche la présentation au public de la Toute Petite Voiture.

Le 7 octobre 1948, la Citroën 2 CV, une version totalement revisitée de la TPV, est finalement présentée au Salon de Paris. Un journaliste néerlandais la qualifie de „vilain petit canard“, ce qui vaudra à la Citroën 2 CV le surnom de canard (en allemand „Ente“) et un grand succès dans les pays germanophones. Sans prétention, sympathique et économe, la Citroën2 CV offre également suffisamment de place, respire la joie de vivre et est très économique. Elle est l’incarnation d’une nouvelle philosophie du transport individuel – un véhicule pour les « petites gens » - et devient rapidement un symbole de liberté. La Citroën 2 CV surprend par une silhouette déconcertante et ses innovations technologiques : Première berline à traction avant au monde, quatre roues indépendantes et moteur 2 cylindres refroidi par air. Les longs délais d’attente donnent raison aux ingénieurs visionnaires. La Citroën 2 CV sera commercialisée pendant 42 ans. Sa production, qui dépasse le 5,1 millions d’exemplaires, cessera en 1990. Aujourd’hui, la Citroën 2 CV est une des icônes de l’histoire de l’automobile et un modèle convoité par les collectionneurs du monde entier.

 

LES GRANDS MOMENTS DU DESIGN DE LA MARQUE AUX CHEVRONS

Avec son design inédit et son haut niveau de confort, la Citroën DS est aussi passée au rang de modèle de collection. Quand le Salon de l’Automobile de Paris ouvre ses portes en octobre 1955, la « déesse » (Göttin dans les pays germanophones) attire tous les regards. La Citroën DS éblouit par sa ligne aérodynamique dessinée par le célèbre designer Flaminio Bertoni. Côté technologies, elle multiplie les innovations, dont les suspensions aérodynamiques sur les roues avant et arrière. Elle connaît un succès immédiat en totalisant 12 000 commandes le premier jour pour atteindre 80 000 ventes signées à la fin du salon. 1.456.115 Citroën DS sortiront des chaînes de production entre 1955 et 1975.

La Citroën Ami 6, présentée en 1961 au public, est destinée à combler le vide entre la 2 CV et la DS 19. Son design signé Flaminio Bertoni, aux lignes accentuées et à la baie arrière inversée, suscite la controverse. Toutefois, le designer a réussi la prouesse de concevoir une voiture avec un grand coffre, une utilisation optimale de l’espace et un haut niveau de confort pour tous les passagers, alors que l’Ami 6 n’est pas un break et qu’elle ne dépasse pas quatre mètres de long. Avec plus d’un million d’unités vendues, la Citroën Ami 6 devient championne des ventes.

La Citroën Méhari est la voiture culte de la fin des années 60. À cette époque, la jeunesse occidentale revendique haut et fort son désir de liberté. À l’écoute de ces aspirations, Citroën lance le 11 mai 1968 une voiture en avance sur son temps, dérivée de la Dyane 6. Sa carrosserie légère (525 kilogrammes) en plastique ABS conçue par Roland de la Poype ne craint pas la corrosion. Elle se lave même au jet d’eau à l’extérieur comme à l’intérieur, ce qui fait de la Citroën Méhari l’alliée idéale des bords de mer. Pendant 19 ans, jusqu’à l’arrêt de la production en 1987, la Citroën Méhari connait un grand succès commercial avec 145.000 unités vendues.

La Citroën SM est présentée pour la première fois au public au Salon de l’Automobile de Genève en mars 1970. La voiture de prestige séduit par son design exceptionnel et par son puissant moteurV6 Maserati d’une cylindrée de 2.670 cm3. Le coupé grand tourisme issu de la coopération avec le constructeur italien Maserati condense plusieurs innovations techniques. Sa ligne aérodynamique est dessinée par Robert Opron, directeur du design. Entre 1970 et mai 1975, 19.920 exemplaires de la voiture de prestige sortent des chaînes de production de l’usine Chausson, au nord de Paris.

Lancée au Salon de l’Automobile de Paris en 1974, la Citroën CX incarne le nouveau haut de gamme de la marque. L’objectif est de conserver le charme de sa devancière, la Citroën DS de 1955, tout en optimisant les coûts de production. La Citroën est la synthèse de toutes les innovations technologiques de la marque : ensemble moteur-boîte implanté transversalement, transmission à traction avant, suspension hydropneumatique, quatre freins à disque. La version CX Diravi hérite de la direction assistée de la SM, mais son assistance varie selon l’angle et la vitesse. La future Citroën C6 héritera de son étonnante lunette incurvée qui permet un meilleur écoulement de l’eau et de se passer d’essuie-glace arrière.

 

CITROËN DANS LES ANNEES 1980 : LA RENTABILITE

Après le deuxième choc pétrolier dans les années 1979/1980, les modèles Citroën sont développés sous le signe de la rentabilité. La Citroën BX, présentée en octobre 1982, reprend la suspension hydropneumatique mais marque aussi le renouveau de Citroën avec sa silhouette bi-corps. La carrosserie aux lignes géométriques est dessinée par le designer italien Marcello Gandini de la maison Bertone. La Citroën BX innove par sa carrosserie légère: les pare-chocs, le capot, le hayon et l’habillage du montant C sont en plastique. Ses composants en zinc et en acier galvanisé assurent une protection efficace contre la corrosion. La carrosserie de la Citroën BX est aussi la première à avoir été conçue et développée sur ordinateur.

L’histoire à succès de la Citroën AX débute en 1986. Jusqu’à l’arrêt de la production en 1998, plus de 2,57 millions d’exemplaires sortiront des chaînes de production de l’usine d’Aulnay-sous-Bois, près de Paris. L’objectif est d’offrir l’espace intérieur le plus généreux possible, tout en réduisant les masses. Résultat : la version d’entrée de gamme affiche 640 kilogrammes sur la balance. Dans la conception de l’habitacle, l’accent est mis sur le caractère pratique de l’AX. Elle est ainsi dotée de nombreux espaces de rangements et même d’un porte-bouteille dans la version trois portes. Le film publicitaire tourné pour son lancement en 1986 est spectaculaire: on voit la Citroën AX rouler sur la Muraille de Chine. Deux ans plus tard, la Chine est au cœur d’une deuxième grande opération médiatique, l’expédition Dragon : 150 européens parcourent 4.500 kilomètres, de Shenzhen à Péking, au volant de la Citroën AX. La voiture fait encore parler d’elle dans les années 1990: La Citroën AX Electrique en série limitée est la première Citroën à moteur électrique produite en série. Son autonomie varie entre 90 et 160 kilomètres selon le trajet et le mode de conduite.

 

CITROËN AU TOURNANT DU SIECLE : MONOSPACE FAMILIAL, SPORT AUTOMOBILE ET BERLINE HAUT DE GAMME

Citroën ne manque pas d’audace et de créativité. Le Citroën Berlingo est un concentré de solutions pratiques et pleines de charme. Première fourgonnette à volume de chargement intégré, il crée le segment des Ludospaces avec sa version Multispace. Aujourd’hui encore, le Citroën Berlingo est un champion des ventes. Il est le précurseur des monospaces compacts multifonctions de la marque, qui portent le nom d’un artiste célèbre : Citroën Xsara Picasso, Citroën C3 et C4 Picasso. En version fourgonnette, le Citroën Berlingo rencontre aussi un franc succès. Depuis 1990, il est avec les Citroën Jumpy et Jumper un des modèles préférés des artisans et livreurs suisses.

La Citroën Xsara, présentée en septembre 1997, se place entre la Citroën Saxo et la Citroën Xantia. Le nouveau modèle est novateur en termes de confort, de sécurité et de comportement routier. En version WRC, conduite par Sébastien Loeb, la Xsara WRC signe en 2002 ses premières victoires en rallye. En 2003, elle remporte le premier titre de Champion du monde des constructeurs pour Citroën en WRC, en 2004 le premier titre de Champion du monde des pilotes. De nombreuses autres victoires suivront.

Lancée en 2006, la Citroën C6 est le nouveau vaisseau amiral de la marque. La voiture à la stature de limousine, au design noble et à l’équipement généreux incarne le haut de gamme. La Citroën C6 a tous les atouts du segment – élégance, raffinement, prestige. Elle bénéficie lors de sa commercialisation de deux innovations importantes: la dernière évolution de la suspension Hydractive pour un confort optimal, et l’affichage tête haute sur le pare-brise, pour que le conducteur ne quitte jamais la route des yeux.

 

CITROËN AUJOURD’HUI

Avec le lancement en 2019 du SUV Citroën C5 Aircross sur le marché suisse, Citroën poursuit son offensive internationale. Nouveau flagship de la marque et cohérent des derniers modèles Citroën, ce SUV de Citroën offre un large éventail de technologies d’aide à la conduite et de solutions de connectivité. Il joue aussi la carte de la personnalisation avec des nombreuses combinaisons extérieures. Equipé de suspensions avec Butées Hydrauliques Progressives, de sièges Advanced Comfort, de trois sièges arrière individuels coulissants, escamotables et inclinables et d’un coffre Best in Class, le nouveau SUV Citroën C5 Aircross est le SUV le plus confortable et le plus modulable de son segment. Il sera aussi le premier véhicule Citroën à disposer d’une version Plug-In Hybrid PHEV en 2020.

En 2019, l’année de son centenaire, Citroën envisage l’avenir avec sérénité. En 2018, la marque affichait une croissance record des ventes en Europe depuis 7 ans. En 2019, elle continue de progresser. Sur un marché VP en baisse de 3,2 % en Europe, Citroën progresse de 5,8 % au premier trimestre. Cette performance est portée par le succès des Citroën C3 et C3 Aircross, ainsi par que les nouveaux Citroën Berlingo (commercialisé à l’automne dernier en version VP et VUL) et SUV Citroën C5 Aircross.

 

SOLUTIONS DE MOBILITE D‘AVENIR

En 2020, le nouveau SUV Citroën C5 Aircross sera le premier véhicule Citroën à adopter la chaîne de traction Plug-In Hybrid PHEV. La marque poursuit ainsi son offensive produit avec pour objectif à l’horizon 2023 que 80% de la gamme (VP et VUL) dispose d’une version électrifiée et à l’horizon 2025 chaque modèle de la gamme. En 2019, Citroën célèbre 100 ans d’audace et d’innovation au service de la mobilité individuelle. L’année du centenaire constitue le moment idéal pour annoncer de nouvelles solutions de mobilité. Après Ami One Concept, dévoilé au Salon de l’Automobile de Genève et symbolisant la mobilité électrique urbaine, la marque a présenté 19_19 Concept, vision de l’ultra-confort selon Citroën.

Citroën a exposé 19_19 Concept au salon VivaTech (du 16 au 18 mai 2019). 19_19 Concept est la vision de l’ultra-confort et de la mobilité extra urbaine. Le concept 100% électrique offre une autonomie de 800 kilomètres selon le protocole WLTP, pour une liberté de mouvement sans contraintes. Son design non conventionnel est inspiré de l’aéronautique. Son habitacle plonge chaque occupant dans un cocon. 19_19 Concept dispose des nouvelles suspensions avec Butées Hydrauliques Progressives associées à un pilotage intelligent, permettant de voyager comme sur un tapis volant. Le concept 100 % électrique est aussi innovant par sa technologie de conduite autonome et son assistant personnel proactif, anticipant les besoins de chacun.

Ami One Concept est la solution de mobilité urbaine 100% électrique répondant aux défis de la transition énergétique en ville. Citroën a imaginé le concept 2 places ultra-compact comme une alternative aux transports collectifs et autres moyens de transport individuels comme les 2 roues (vélo, scooter). Le concept urbain 100% électrique est accessible à tous dès 16 ans, sans permis (selon la législation en vigueur). Citroën propose des formules allant de l’autopartage à la location et un portail de services associés. Le concept connecté Ami One Concept, c’est la vision de la liberté en ville by Citroën.

 

CITROËN ADVISOR

Citroën propose des services qui simplifient la vie dans la relation clientèle. Citroën Advisor (www.citroen-advisor.ch/fr) est le site d’avis en ligne interactif de la marque. Ce service est une première pour un constructeur automobile. Il permet au client de donner son avis sur la qualité des points de vente. Il offre aussi la possibilité pour un possesseur d’une Citroën neuve de noter et déposer un avis sur son nouveau véhicule, et partager ainsi ses expériences. Citroën est aussi une marque innovante dans les services proposés, en accord avec sa signature Inpired by You, inspirée par les clients et leur façon de vivre l’automobile.

 

CITROËN ORIGINS

Le musée virtuel Citroën Origins (www.citroenorigins.ch/fr-ch) permet de découvrir ou redécouvrir les modèles de légende de la marque. 80 véhicules sont présents sur le site. Citroën propose un contenu complet comprenant des photos, brochures de l’époque. Il est même possible d’entendre le bruit du moteur des modèles. Cette page permet aussi d’accéder à des contenus inédits et des thèmes comme le confort Citroën, André Citroën et l’évolution du logo, les célèbres chevrons, pour découvrir son origine, ses évolutions et son design actuel.

 

Contact Presse
Fanny CABANES - Tél. : +41 44 746 23 07 - fanny.cabanes@mpsa.com

 

La Marque Citroën
Au cœur du marché automobile, Citroën s’affirme depuis 1919 comme une marque populaire au sens noble, faisant des gens et de leurs modes de vie sa première source d’inspiration. Un esprit souligné par sa signature ‘Inspired by You’ et incarné par une gamme alliant design unique et confort de référence. Au sein des généralistes, Citroën se distingue aussi par l’expérience singulière offerte à ses clients (Citroën Advisor, ‘La Maison Citroën’, etc.). En 2018, la Marque a vendu 1,05 million de véhicules dans plus de 80 pays.
Site media Citroën : https://ch-media.citroen.com/

Scroll