CITROËN S’OFFRE UN SECOND PODIUM CONSÉCUTIF AVEC LA DEUXIÈME PLACE DE LAPPI-FERM !

download-pdf
download-image
download-all
lun, 18/02/2019 - 10:30

Très combatifs avec C3 WRC sur cette dernière journée de course, Esapekka Lappi et Janne Ferm repoussaient les assauts d’une concurrence féroce pour accrocher avec cette deuxième place finale, leur premier podium sous les couleurs du Citroën Total World Rally Team. Récents vainqueurs du Monte-Carlo, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia faisaient quant à eux parler tout leur talent et leur détermination pour aller glaner, malgré leur déconvenue initiale, deux points au championnat du monde dans la Power Stage.



À croire qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm évoluent dans leur jardin sur cette étape dominicale du rallye de Suède ! Comme l’an passé, les Finlandais se montraient impressionnant d’aisance à l’occasion de l’ultime journée de course, pour entériner cette fois-ci, avec maîtrise et autorité, une très belle deuxième place. Soit leur premier podium sous les couleurs de la marque aux chevrons, leur meilleur résultat également sur cette épreuve qu’ils ne disputaient que pour la troisième fois, ce qui leur vaut de se hisser du même coup au cinquième rang du classement provisoire du championnat.

Après la victoire au Monte-Carlo, c’est aussi le deuxième podium de la saison en autant d’événements pour le Citroën Total World Rally Team, à l’issue d’une course qui aura vu C3 WRC briller tant par sa compétitivité (trois meilleurs temps) que par sa fiabilité exemplaire.

Cette performance particulièrement probante de Lappi, pour sa deuxième participation seulement avec C3 WRC, est la conséquence d’une course menée crescendo. Cinquième le premier jour, après un tête à queue l’ayant ensuite obligé à composer avec un package aérodynamique endommagé, Esapekka haussait le ton le samedi pour gagner trois places et se porter en deuxième position, avant d’être encore plus convaincant aujourd’hui. Deuxième ex aequo ce matin, avec un concurrent pointé aussi à seulement 2’’3 derrière, le pilote de 28 ans frappait fort dès le premier passage dans Likenäs (21,19 km). Sur cette spéciale qui nécessite d’être en parfaite osmose avec sa monture tant elle est rapide, son troisième temps lui valait en effet d’éloigner définitivement la menace du premier de ses rivaux, tout en grappillant deux dixièmes au second. Décidément en verve, il n’en restait pas là ! En s’approchant cette fois-ci à seulement six dixièmes du scratch au deuxième passage dans la même ES, il s’assurait un avantage de 4’’4  sur le troisième avant l’ultime Power Stage de Torsby (8,93 km), où il tenait bon tout en s’adjugeant un point bonus !

Malgré une position d’ouvreurs clairement défavorable, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia avaient quant à eux réalisé une belle entame de course, en pointant en embuscade à mi première journée (5eà 14’’4). Mais, découvrant les premiers les rails remplis d’eau créés au passage des historiques à l’entre-deux tours, les sextuples champions du monde se faisaient hélas surprendre (ES 6)et restaient englués dans un mur de neige de manière rédhibitoire. Repartis le samedi, pour une séance d’essais grandeur nature, ils ne se démobilisaient pas, remportant notamment trois meilleurs temps (ES 11, 11 et 14) à bord de C3 WRC. Focalisés aujourd’hui sur l’objectif de glaner quelques points en Power Stage, ils en arrachaient deux à la faveur d’un quatrième temps. Désormais troisièmes du classement provisoire du championnat, ils aborderont du même coup le prochain rendez-vous au Mexique avec un ordre de départs intéressant.

 

RÉACTIONS DE…

Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

« J’espérais évidemment mieux, mais en s’élançant devant sur ces spéciales, c’est toujours très compliqué de bien figurer. Beaucoup de concurrents ont visité des murs de neige, et nous on a aussi manqué un peu de réussite en se tanquant à l’un des rares endroits où il n’y avait pas de spectateurs. On a fait notre maximum dans la Power Stage, même si là encore les conditions n’étaient pas optimales pour nous. Je suis déjà focalisé désormais sur le Mexique. »

Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

« Je savais après les essais que nous avions bien travaillés, et cela s’est confirmé sur cette épreuve que j’affectionne particulièrement. Les conditions ce week-end étaient néanmoins quelque peu différentes, aussi nous avons progressivement peaufiné les réglages de notre C3 WRC , ce qui nous a permis d’être de plus en plus en confiance avec et de monter en régime au fil des kilomètres. Je suis ravi de ce résultat qui lance notre saison, c’est prometteur pour la suite ! »

 

DEUX QUESTIONS À PIERRE BUDAR, DIRECTEUR DE CITROËN RACING

Comment qualifierez-vous la prestation d’Esapekka et Janne ?

Étonnante ! Nous savions évidemment qu’ils étaient capables d’obtenir de tels résultats, mais ils nous ont encore impressionnés par leur sérénité, leur solidité et l’approche crescendo adoptée à l’issue de leur tête à queue du premier jour. Ils ont alors su hausser petit à petit le ton sans commettre aucune autre erreur. C’est particulièrement satisfaisant de les voir décrocher le deuxième meilleur résultat de leur carrière en WRC, dès leur seconde course en C3 WRC, d’autant plus que ce sont deux garçons, très faciles et agréables, avec qui nous prenons beaucoup de plaisir à travailler.

Sébastien et Julien ont en revanche manqué de réussite…

On avait conscience de la difficulté de la tâche qui leur incombait en ouvrant la route sur ce terrain connu pour gagner en adhérence au fil des passages, cela s’est confirmé, même s’ils s’en sortaient avec les honneurs au moment de leur petite erreur. Ils ont toutefois eu la bonne réaction, en ne se démobilisant pas et en travaillant avec l’équipe pour poursuivre leur apprentissage de C3 WRC. Leur détermination sans faille a d’ailleurs été justement récompensée dans la Power Stage. À l’instar d’Esapekka et Janne, ils ont aussi démontré avec trois meilleurs temps, que notre monture, déjà deuxième ici-même l’an passé, était définitivement à son aise sur ce terrain pourtant difficile à appréhender, dans la mesure où on ne le pratique que trop peu. Cela nous incite à poursuivre nos efforts pour continuer dans cette voie dès le Mexique, où nous nous attendons encore à une bagarre au moins aussi intense.

 

LE TEMPS FORT DU WEEK-END, PAR JANNE FERM

Acteur indissociable comme autant témoin privilégié de la montée en puissance d’Esapekka Lappi au fil du week-end, Janne Ferm raconte cette dernière journée aux allures de sprint !

« out au long du week-end, l’ambiance dans l’habitacle de notre C3 WRC était au calme, à la concentration et à la détermination, et ce matin n’a pas dérogé à la règle ! J’étais convaincu que nous étions capables d’accrocher cette deuxième place, mais je connais aussi trop bien le rallye pour savoir que rien n’est jamais acquis… Nous n’avons jamais rien lâché, nous avons pris les spéciales les unes après les autres sans trop nous poser de questions. À chaque arrivée de Likenas, avant même d’avoir vu le temps, j’étais content car je sentais que nous avions tout donné et cela s’est vérifié au chrono. C’est une ES où il faut littéralement se lâcher, et je savais qu’Esapekka avait fait parler toute sa bravoure et son sens de l’attaque ! »

 

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE
1.    Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 2h47’30’’0
2.    Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +53’’7
3.    Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) + 56’’7
4.    Mikkelsen / Jaeger-Amland (Hyundai i20 WRC) +1’05’’4
5.    Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +1’08’’2
6.    Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +1’38’’8
7.    Loeb / Elena (Hyundai i20 WRC) +1’49’’7
8.    Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) +3’37’’7
29.  Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +24’19’’0


CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1.    Ott Tänak – 47 points
2.    Thierry Neuville – 40 points
3.    Sébastien Ogier – 31 points
4.    Kris Meeke – 21 points
5.    Esapekka Lappi – 19 points
6.    Sébastien Loeb – 18 points
7.    Elfyn Evans – 13 points
8.    Andreas Mikkelsen – 12 points
9.    Jari-Matti Latvala – 10 points


CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1.    Toyota Gazoo Racing – 58 points
2.    Hyundai WRT – 57 points
3.    Citroën Total WRT – 47 points
4.    M-Sport Ford WRT – 30 points

 

CONTACT PRESSE
Fanny CABANES - Tél. : +41 44 746 23 07 - fanny.cabanes@mpsa.com

Scroll