RALLY GUANAJUATO MEXICO - Les Citroën DS3 WRC entretiennent le suspense

download-pdf
download-image
download-all
sam, 05/03/2011 - 00:00
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia en tête devant Sébastien Loeb et Daniel Elena : si le classement général du Rallye du Mexique n’a visiblement pas évolué lors de la seconde journée de compétition, les rebondissements n’ont pas manqué ! Disposant toujours d’une bonne avance sur leurs adversaires, les équipages du Citroën Total World Rally Team sont en bonne position pour décrocher la première victoire de la DS3 WRC.

Maintes fois répétée sur les épreuves terre du Championnat du Monde des Rallyes, la fable du balayeur et du chasseur a passionné les suiveurs du Rallye du Mexique. Dans le premier rôle : Sébastien Ogier, fragile leader à l’issue de la première journée et contraint de s’élancer en tête sur les spéciales. S’il n’est jamais évident de balayer la trajectoire pour ses poursuivants, ça l’est encore moins lorsque le chasseur se nomme Sébastien Loeb.

Le septuple Champion du Monde ne faisait d’ailleurs qu’une bouchée de son jeune équipier. Auteur du scratch dans Ibarrilla 1 (ES11) malgré une crevaison lente lors des derniers kilomètres, Loeb reprenait les commandes du classement général pour une poignée de secondes. Puis Sébastien Ogier mangeait son pain noir dans Duarte, un tronçon sinueux et poussiéreux, dans lequel il concédait une quinzaine de secondes à son rival. Lors de l’assistance de mi-journée, les DS3 WRC étaient séparées d’une vingtaine de secondes. « Nous savions que notre deuxième position sur la route nous donnait un avantage sur Sébastien. Nous avons pu en profiter pour prendre la tête », résumait Sébastien Loeb. « Ces vingt secondes d’avance ne nous permettent pas de souffler. Nous devons continuer à attaquer si nous voulons être en position de gagner demain. Dans le même temps, il faudra préserver une mécanique mise à rude épreuve. »

[...]
Scroll