MADS OSTBERG SUR LA TROISIÈME MARCHE DU PODIUM !

download-pdf
download-image
download-all
lun, 19/11/2018 - 10:00

Passant au travers des nombreuses embuches du jour, Mads Ostberg et Torstein Eriksen s’emparaient ce dimanche de la troisième place, confirmant du même coup, dans la foulée de la victoire en Espagne, la bonne deuxième partie de saison de l’équipe ! Craig Breen et Scott Martin concluaient quant à eux au septième rang.



Attendue depuis plusieurs jours sur les spéciales, la pluie faisait enfin son apparition sur cette étape dominicale. Déjà plus longue que d’ordinaire (83,96 km chronométrés), et majoritairement courue en forêts tropicales, sur un terrain plus étroit et technique, elle en était ainsi encore d’avantage corsée.

Malgré les nombreuses difficultés, Mads Ostberg n’était pas de ceux qui se faisaient surprendre. Au contraire même, le Norvégien faisait parler son expérience pour sécuriser d’emblée sa quatrième place en portant son avance sur le cinquième à 12’’0 en l’espace de deux chronos. Il allait même faire encore mieux dans l’avant dernière spéciale : auteur du troisième temps à seulement 4’’0 (sur 19,27 km), quand l’un des prétendants au titre partait à la faute, il se hissait en troisième position, signant du même coup son second podium de la saison, après la deuxième place déjà conquise en Finlande. C’est également le cinquième podium de l’année pour Citroën Total Abu Dhabi WRT, après la Suède (2e), le Mexique (3e), la Finlande (2e) et le succès espagnol.

Premier à rencontrer les pièges, en vertu de sa position handicapante d’ouvreur sur la piste, Craig Breen se faisait surprendre à quelques reprises, mais n’en ralliait pas moins l’arrivée au septième rang, tout en ayant engrangé de l’expérience et accumulé des informations pour l’équipe.

 

ILS ONT DIT

Craig Breen
« Ce n’était pas une épreuve facile pour nous, surtout depuis notre erreur d’hier qui nous a valu aujourd’hui d’ouvrir sur des pistes particulièrement piégeuses. Mais je retiens le rythme que nous avons encore une fois été en mesure d’afficher au volant de la C3 WRC, notamment lors de la première journée. »

Mads Ostberg
« C’était un sacré week-end, avec des hauts, en particulier vendredi lorsque nous avons crânement occupé la tête, mais aussi quelques bas, notamment hier où nous étions un peu moins à l’aise. Ce n’était pas facile de revenir après une telle pause depuis la Grande-Bretagne. Mais nous n’avons jamais renoncé et continué aujourd’hui à mettre la pression sur nos rivaux. Ce résultat vient récompenser notre solidité du jour, sur des spéciales extrêmement glissantes ! »

 

CLASSEMENT FINAL
1. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) 2h59’52’’0
2. Paddon / Marshall (Hyundai i20 WRC) +32’’5
3. Ostberg / Eriksen (Citroën C3 WRC) +52’’2
4. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) +1’02’’3
5. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +2’30’’8
6. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) +3’05’’1
7. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) +8’59’’1
 

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. Sébastien Ogier – 219 points
2. Thierry Neuville – 201 points
3. Ott Tänak – 181 points
4. Jari-Matti Latvala – 128 points
5. Esapekka Lappi – 126 points
6. Andreas Mikkelsen – 84 points
7. Elfyn Evans – 80 points
8. Hayden Paddon – 73 points
9. Dani Sordo – 71 points
10. Mads Ostberg – 70 points
 

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Toyota Gazoo Racing – 368 points
2. Hyundai WRT – 341 points
3. M-Sport Ford WRT – 324 points
4. Citroën Total Abu Dhabi WRT – 237 points

 

CONTACT PRESSE SUISSE
Fanny CABANES - Tél. : +41 44 746 23 07 - fanny.cabanes@mpsa.com

Scroll